icon Vous êtes ici : Harry Potter et la Clef de la Paix -> Documentation -> Section inconnue -> Document: Les Phénix et le Fourchelang

icon Derniers sorts

- Stupéfix *
- Despoussieris
- Black reveror *
* : modification récente

icon Derniers personnages

Les Phénix et le Fourchelang

Les Phénix possèdent bien d'autres pouvoirs que ceux qu'ont leur connaît habituellement (pouvoir de guérison de leurs larmes, capacité à porter de lourdes charges, chant aux multiples propriétés, et capacité de se régénérer). L'un des plus étranges est sans conteste leur capacité de parler le Fourchelang, qui reste un phénomène très rare.

Une capacité rare et surprenante 

Cette capacité est d'autant plus étonnante que les Phénix ne peuvent a priori pas parler, et ils n'ont que leur chant comme moyen de faire passer des émotions et de communiquer.

Pour que le Phénix puisse parler le Fourchelang, il faut absolument que son sorcier Conjugué ait ce pouvoir. Ce pouvoir se transmettra en effet au Phénix si le lien est fort. Mais il est très rare de rencontrer des sorciers qui savent parler le Fourchelang et qui sont également dans un lien de Conjugaison avec un Phénix... En réalité, les cas connus se comptent sur les doigts d'une main. Le plus célèbre est celui de Mazarine Serpentard, l'arrière-petite fille de Salazar Serpentard, dont le lien avec son Phénix Fumerol était si fort qu'elle lui avait transmis la plupart de ses pouvoirs, dont la capacité de parler le Fourchelang. Elle avait été rayée de l'arbre généalogique des Serpentard bien avant cela pour des raisons obscures et n'avait pas l'âme d'un mage noir.

Cette capacité étant très rare, nous ne savons que trop peu les possibilités que cela apporte au Phénix. On sait par exemple que le Phénix Fumerol était capable de lire le Fourchescript, et qu'il pouvait utiliser la Magie Fourchelang de lui-même. Mais il ne semble pas que cela soit systématique, et un Phénix sachant parler le Fourchelang ne pourra pas forcément pratiquer cette Magie.

Références

Plusieurs livres abordent ce sujet, le livre d'Octave Melodge, le Guide de la Conjugaison avec un Phénix, brièvement, et la biographie de Mazarine Serpentard, rédigée après sa mort, à partir d'un journal qu'elle tenait, L'Histoire d'une sorcière née dans la mauvaise famille. Mais ce dernier livre est très rare, les héritiers de Serpentard ayant tout fait pour le faire disparaître, jugeant qu'il salissait l'honneur de la famille.