icon Vous êtes ici : Harry Potter et la Clef de la Paix -> Personnages -> Personnage: Rowena Serdaigle

icon Derniers sorts

- Stupéfix *
- Despoussieris
- Black reveror *
* : modification récente

icon Derniers personnages

Rowena Serdaigle

Première apparition dans la fiction Chapitre 99: Une Voix s'Eteint
Date de naissance ???
Date de décès Inconnue
Fonction dans l'histoire Fondatrice de la Maison Serdaigle
Groupes d'appartenance Fondateurs de Poudlard, Maison Serdaigle

Rowena Serdaigle est, avec Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle et Salazar Serpentard, l'un des quatre fondateurs de Poudlard. Son histoire et sa vie sont presque totalement liées à celle des trois autres.


Apparence physique et caractère


Rowena Serdaigle est une grande femme aux cheveux noirs, lisses et longs et aux yeux d'un bleu intense, assorti à la couleur des robes qu'elle porte habituellement. Dans sa jeunesse, elle portait toujours un bracelet en or incrusté de sept saphirs jusqu'à ce qu'il soit détruit par Salazar Serpentard. C'était une sorcière très sensible et renfermée, mais qui avait une imagination et une créativité débordantes.


Une jeunesse marquée par une mésaventure amoureuse


D'après Serdaigle, fiers de nos valeurs de John Hopper, un livre qui se propose de comprendre les valeurs développées par Serdaigle et leur poids dans notre communauté actuelle (1913, date de parution du livre, la situation a largement évolué depuis), l'enfance de Rowena Serdaigle a joué un rôle crucial dans sa volonté de fonder la grande école de Magie qu'est devenue Poudlard.
A en croire les histoires transmises de générations en générations de Serdaigle, et détaillées dans l'ouvrage de John Hopper, lui-même ancien Directeur de Serdaigle, Rowena Serdaigle et ses parents vivaient dans les campagnes écossaises. Pour une raison que personne n'a jamais sue, elle aurait eu le cœur brisé. Certains avancent qu'elle était amoureuse d'un garçon qui n'avait pas de pouvoirs magiques et qui était connu pour sa stupidité. Ce garçon a fait semblant de vouloir d'elle avant de la rejeter sèchement et indignement. Cela expliquerait le fait qu'elle ait choisit de vivre si souvent isolée à partir de ce moment qui reste flou. On ne sait pas si cela est intervenu dans sa jeunesse, son adolescence ou à un âge plus avancé. Aucune trace du garçon n'a d'ailleurs jamais été retrouvée, des rumeurs disent qu’il serait mort peu de temps après, mais ce n’est qu’une vision qu’aurait eue la célèbre voyante Divina Trelawney.
Serdaigle a donc passé une grande partie de sa vie à se cultiver à l’écart des autres sorciers. Toute sa vie, elle a ruminé contre ce garçon si idiot à ses yeux, et elle s’est jurée de lutter contre l’ignorance, en participant à la fondation de Poudlard.


Rapports avec Helga Poufsouffle


De nombreux témoignages affirment que Serdaigle connaissait depuis bien longtemps avant la fondation de Poudlard Helga Poufsouffle. Cependant les sources restent floues. Certains avancent que Poufsouffle est restée la seule amie de Serdaigle pendant des années après qu’elle ait eu le cœur brisé. En revanche, tous les témoignages s’accordent sur le fait que Serdaigle et Poufsouffle entretenaient une relation privilégiée à Poudlard, Serdaigle se confiant souvent à son amie à propos de ses troubles sentimentaux, qui avait pour cause principalement Salazar Serpentard.


La fondation de Poudlard


Rowena Serdaigle passe les meilleurs moments de sa vie lors de la fondation de l’école, au XXe siècle. C’est pour elle l’accomplissement d’un désir qui couvait en elle depuis des années, et une revanche contre ce garçon ignorant qui lui avait fait tant de mal.
Elle insiste pour promouvoir la valeur de l’ « intelligence sûre » en accueillant les sorciers qui ne demandaient qu’à s’instruire. Elle fonde ainsi la Maison Serdaigle qu’elle dirige avec réussite.
Trouvant le château de Poudlard, pas assez « magique », on raconte qu’elle a voulu y ajouter une touche personnelle. C’est elle qui est à l’origine de tous les enchantements qui rendent le château si vivant, et notamment des pièces qui changent de place, des escaliers mouvants, ou encore de multiples salles secrètes telle que, selon plusieurs ouvrages, la Salle sur Demande. La salle commune de Serdaigle représente bien ses valeurs. Elle y contient depuis son origine des milliers de livres qui incitent les élèves à se cultiver. On dit que la salle commune de Serdaigle contient d’innombrables pièces secrètes, mais seulement peu ont été connues à ce jour. Le bureau secret de Serdaigle, cité dans d’innombrables livres, et faisant partie de la légende de Serdaigle, n’a jamais été retrouvé malgré des recherches incessantes.

Sa relation avec Serpentard ; vie à Poudlard

A l’origine, seuls Helga Poufsouffle, Godric Gryffondor et Salazar Serpentard devaient participer à la création de Poudlard. Mais c’est Poufsouffle qui a incité Serdaigle à y participer, et Gryffondor et Serpentard ont accepté.
Serdaigle entretient rapidement de bonnes relations avec Godric Gryffondor en qui elle trouve une personne de confiance. En revanche, elle est suspicieuse au sujet de Salazar Serpentard, qui lui rappelle ce garçon qui lui a fait tant de mal dans son enfance. Elle se jure de s’en méfier.
Mais Serpentard devient rapidement fou amoureux d’elle et le lui fait savoir. Pendant des années, elle tente de s’en protéger et on raconte qu’elle aurait aménagé un bureau secret tellement protégé et caché qu’il était inaccessible.
Selon certains témoignages, elle y invitait souvent Helga Poufsouffle pour se confier à elle, et, Serpentard le sachant, il aurait harcelé Poufsouffle pour qu’elle lui dise où il se trouvait et comment y entrer. Bien que cette théorie soit contredite par de nombreux témoignages, elle pourrait expliquer le fait que Serdaigle et Poufsouffle se soient un jour disputées au sujet de Serpentard.
Plusieurs années après, Serdaigle a fini par se rendre compte de son amour pour Salazar Serpentard, un amour aveugle car elle ne partageait pas la plupart de ses valeurs.
D’ailleurs, Serdaigle a préféré cacher sa relation avec Serpentard pendant des années à Gryffondor et Poufsouffle, alors que Serpentard était en froid avec eux. La situation à Poudlard n’était plus aussi belle qu’à ses débuts, et Gryffondor et Serpentard se livrait une guerre psychologique rude qui a beaucoup influé sur la vie à Poudlard de l’époque. Certains ont même appelé cette période « les sombres heures » et John Hopper la qualifie comme « le moment où est divisions qui allaient fracturer notre communauté des siècles plus tard sont apparues ».
Serpentard aurait offert à Serdaigle pour lui signifier son amour, un bracelet en or incrusté de sept saphirs qui apparaît sur la plupart des représentations de Serdaigle que l’on a aujourd’hui, dont l’unique tableau la représentant, un tableau qui a quasiment perdu sa voix, qui se trouve encore aujourd’hui dans la salle commune de Serdaigle à Poudlard.
Parmi les plus grandes légendes au sujet de Serdaigle et Serpentard, il y a celle qui affirme qu’ils auraient eu un fils caché dont la trace n’a jamais été retrouvée et qui  serait mort très tôt dans sa jeunesse.
Pendant une longue période, Serdaigle et Serpentard ont vécu leur amour caché, même si Gryffondor et Poufsouffle avaient fini par le deviner, ainsi que les élèves de Poudlard. Serdaigle supportait de plus en plus mal la situation, alors que Gryffondor et Serpentard s’opposaient de plus en plus fortement au sujet du droit à l’éducation des « Sang de Bourbe », en venant parfois à s’affronter dans des duels féroces.
Poufsouffle aurait alors tout fait pour convaincre Serdaigle de quitter Serpentard, sans succès jusqu’à ce qu’une dispute grave éclate entre Serdaigle et Serpentard, dont l’origine serait l’origine familiale de Serdaigle. Cette dispute célèbre est décrite dans de nombreux ouvrages qui divergent certes un peu les uns des autres, mais tous racontent que Serpentard a arraché du poignet de Serdaigle son bracelet et l’a détruit avant d’en jeter les morceaux dans le lac (le devenir des morceaux du bracelet a d’ailleurs été l’objet de plusieurs contes, dont les très célèbres Conte des sept saphirs).
Gryffondor a rapidement pris la défense de Serdaigle et une sanglante dispute au cours de laquelle Serpentard aurait perdu une main, tranchée par l’épée de Gryffondor, a éclaté. C’est cette dispute qui serait à l’origine du départ de Serpentard, qui se serait alors juré d’éliminer tous les Sang de Bourbe de l’école, en enfermant un monstre dans la Chambre des Secrets, qui serait libéré par son héritier pour accomplir sa noble tâche.
Serdaigle ne se serait jamais remise de cet évènement, malgré tout le réconfort apporté par Gryffondor et Poufsouffle. Elle aurait ainsi passé la fin de sa vie à pleurer dans son bureau secret, refusant de voir son ancienne amie Helga Poufsouffle.
Les circonstances à propos de sa mort sont floues, on sait qu’elle a rapidement été remplacée car elle était devenue incapable d’enseigner à ses élèves. Des rumeurs, semble-t-il très peu fondées, disent qu’elle s’est pendue dans son bureau secret, d’autres qu’elle se serait enfuie pour suivre Serpentard qu’elle n’aurait jamais retrouvé. D’autres, plus cohérentes, parlent d’une mort due au chagrin. Quoi qu’il en soit, son corps n’a jamais été retrouvé.